• cheikh otheymin clarifie sa position sur les photos

    Cheikh ibn 'Otheimin clarifie sa position sur les photos

    Au nom d'Allah le tout Miséricordieux le très Miséricordieux. De Muhammed Salih al 'Otheimin à son honorable frère, le cheikh ....... qu'Allah le préserve et le compte parmi Ses serviteurs vertueux, Ses alliés croyants et pieux et dans Son parti de ceux qui réussisse, amiiin.

    Ensuite : Votre écrit comprenant vos salutations et votre conseil m'est bien parvenu, je vous dis donc :

    Wa alaykoum assalam wa rahmatoullahi wa barakatouh, et qu'Allah vous récompense pour votre grand conseil dont je demande à Allah qu'Il m'en fasse profiter.

    La voie que vous avez empruntée dans le conseil est sans aucun doute la meilleure des voies pour se conseiller entre frères, car la personne est exposée aux erreurs et à l'oubli, et le croyant est le miroir de son frère. « Personne ne croira tant qu'il n'aimera pas pour son frère ce qu'il aime pour lui même. »

    Votre conseil m'a énormément touché par ce qu'il comporte comme exhortation et comme invocations véridiques, je demande à Allah qu'Il les accepte et qu'Il vous écrive la même chose.

    Concernant ce que vous avez mentionné -qu'Allah vous préserve- par rapport à mes réponses répétées sur l'autorisation des images prises avec un appareil, j'informe mon frère que je n'ai pas autorisé la prise d'image, c'est-à-dire les images d'êtres doués d'âme, que ce soit celle d'un homme ou autre, à part en cas de grande nécessité ou de besoin, comme pour la carte d'identité, le permis, pour affirmer les preuves et autres.

    Quant à la prise d'image pour la vénération, le souvenir, pour le plaisir de les regarder ou pour jouir de celles-ci, et bien je n'autorise pas cela, qu'elle soit sous forme de statue ou en dessin, qu'elle soit dessinée à la main ou prise avec un appareil, d'après la généralité de la parole du Prophète -صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ- « les anges ne rentrent pas dans une maison dans laquelle il y a une image. »

    Je n'ai cessé de délivrer des fatwas sur cela et j'ordonne à ceux qui possèdent des photos souvenirs de les détruire et je suis encore plus dur si la photo est celle d'une personne décédée. Donc concernant la prise d'image d'être ayant une âme parmi les hommes ou autres, il n'y a aucun doute sur son interdiction et sur le fait que cela fasse partie des grands péchés, car la malédiction de celui qui fait cela a été rapporté sur la langue du Prophète -صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ-, et ceci est apparent si l'image est une statue, c'est-à-dire qu'elle est sculptée et également si elle est faite à la main.

    Par contre si elle est prise avec un appareil instantané qui capture l'image sans que celui qui l'a prenne n'accomplisse quoi que ce soit comme dessin du visage, détails du corps, etc., s'il la prend pour le souvenir ou autres parmi les objectifs qui ne rendent pas licite la prise d'image, dans ce cas, prendre des photos avec un appareil est interdit d'une interdiction liée à ce à quoi cela mène.

    Mais s'il les prend pour une grande nécessité ou un besoin, il n'y a pas de mal dans cela. Ceci est le résumé de mon opinion sur ce sujet, s'il est authentique cela provient d'Allah et c'est Lui qui a fait part de ce bienfait, et si ceci est une erreur, alors cela provient de mon manquement ou de ma négligence et je demande à Allah qu'Il me pardonne cela et qu'Il me guide à la vérité.

    Wa assalam 'alaykoum wa ramatoullahi wa barakatouh

    (2/287) [مجموع فتاوى ورسائل فضيلة الشيخ محمد بن صالح العثيمين]


  • Commentaires

    1
    AmatuLLah
    Lundi 5 Mai 2014 à 00:32

    Baraka LLahou fiki pour ces fatwas, ça sert ...

    2
    Lundi 5 Mai 2014 à 08:38

    wa fiki baraka Allah.

    bise

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :